Le nom des animaux

chien-lapin

Lorsqu’on se retrouve en possession (de gré ou de force) d’un animal, genre chien, chat, poisson ou autre tortue, il vient rapidement la question du nom à lui donner. Eh oui, maintenant la bestiole fait partie de la famille, elle doit avoir un nom pour qu’on puisse l’appeler (cqfd) (alors qu’un petit « minou-minou » devrait largement suffire  pour les chats).  Le nom est évidemment très utile pour les poissons ou les tortues (entre autres) qui s’en foutent complètement quand on les appelle… Jamais vous ne verrez un poisson rouge se mettre sur le dos pour qu’on lui gratte le ventre quand on lui susurre un joli « ouh qu’il est meugnon mon petit Bubulle… gouzigouzi… » dans les ouïes (d’ailleurs s’il se met sur le dos c’est en général plutôt mauvais signe). M’enfin c’est comme ça, il faut lui donner un nom. Alors autant qu’il soit bien choisi.

Je vous parle de ça car je me suis retrouvé quasi obligé de m’offrir un chat… oui c’est étrange mais c’est comme ça. Bon alors, à ce moment là, on se dit que c’est pour les enfants, on va les laisser choisir le nom, c’est plus sympa, ils seront contents, etc. Et puis… on réfléchit… et rapidement on entrevoit les idées de noms qui vont être proposées, et ceci quelque soit le type de l’animal. Si vous avez envie que votre chien s’appelle Pirouette ou Violette, que votre lapin s’appelle Galipette ou Quenotte, que votre tortue s’appelle Cannelle ou Caroline alors laissez choisir vos enfants. Sinon… faites le choix vous même… hé hé hé …. :-)
Bon je ne vous cache pas que cela peut occasionner quelques tensions familiales, mais des fois il faut être costaud et savoir s’imposer. Après tout il y a fort à parier que, pour finir, c’est vous qui allez changer sa caisse pleine de m***** ou changer son eau croupie qui pue la fosse septique. C’est pour cette raison que, non seulement vous avez aussi le droit à la parole mais qu’en plus votre parole vaut un tout petit peu plus que celles des autres ;-)

chat-colerette-failIl y a 2 ans, un petit chaton a fait craquer toute la famille. Toute? Non. Une personne résistait encore et toujours à l’envahisseur: moi! Je ne voulais pas de chat pour cause de caisse qui pue, de croquettes renversées, de vacances à caser, de pipi sur le canapé, ou de vomit sous le lit. Bref, après avoir subi des attaques à répétition sous toutes les formes possibles (pleurs, cris, menaces, grève, chantages…) j’ai fini par céder : oui je suis trop bon. Du coup je leur ai fait la surprise en la ramenant à la maison (c’était finalement une petite chatte) sans que personne ne soit au courant : je suis vraiment trop bon. Le problème : je ne voulais pas de chat qui s’appelle Pâquerette ou Minette ou n’importe quel nom qui se termine en « ette ». Alors je l’ai rapportée à la maison avec un joli ruban Rose sur lequel était inscrit son nom à l’avance, le nom que j’avais choisit, qui n’allait pas pouvoir être changé : Gipée. Les enfants ni ont vu que du feu. J’ai même poussé le truc jusqu’à leur dire qu’elle s’appelait en réalité Jean-Pierre mais que nous on allait l’appeler Gipée parce que c’était plus joli. Et hop, nous voila propriétaire d’une petite chatte qui s’appelle Jean-Pierre mais qu’on appelle J.P. parce que c’est quand même plus sympa. :-)
Et à partir de là, les discussions au quotidien commencent à devenir surréalistes :

  • Vous avez vu J.P.?
  • J.P. a dormi dehors cette nuit??
  • ‘tain ! ! J.P. a encore vomi sur le canapé!
  • La tête des voisins quand vous appelez votre chat : J.Péééé!!! Viens là sale bête! oh qu’elle est meugnonne! (je vous rappelle que c’est une chatte…)
  • J.P. a évidemment eu des petits chatons, donc J.P. a accouché… puis allaité…
  • Bien sûr on l’a faite opérée : J.P. s’est fait retirée les ovaires. La tronche du véto quand il a demandé le nom du chat, rien que pour ça ça vaut le coup :-)

Bien sûr, pour ce genre de nom, il est fortement conseillé de n’avoir personne dans son entourage qui s’appelle Jean-Pierre (et justement, ça tombe bien, j’ai un nouveau collègue qui s’appelle jean-Pierre…)

poisson-rouge-requin

Nous avons aussi trois poissons : « Arc-en-ciel » et « Fleur » (devinez qui a choisi les noms…). J’ai réussi à influencer mon aînée d’appeler le 3ième poisson « Rex ». Ça tombe bien, elle commence à aimer ce genre de décalage un peu absurde. Et c’est vrai qu’un poisson qui s’appelle Rex, c’est quand même la classe ;-)

Alors je vous propose maintenant quelques noms que je trouve plutôt sympa à donner à votre futur animal adoré. Si vous en avez d’autres, écrivez-les dans les commentaires et je les rajouterai.

  • Chat : Rdasso, Touilli, Chaitraimalcha, Kaponk, Rex (de toutes façons le nom Rex va super bien à tous les animaux… sauf aux chiens)
  • Chien : Bubulle
  • Souris : Cière, Toralairmoinsbete, Rex
  • Rat : Zmoquette, Tatouille, Violi, Rex
  • Poisson : Rex
  • Lapin : Dicite, Turentub, Rex
  • Poule : Over, Pfiction, Itzer, Vérizé, Swimming, Rex
  • Coq : Cinelle, Robin, Enstock, Luche, Taÿl, Acola, Rex
  • Âne : Pétro, Nière-le22, Usse, Rex
  • Tortue : Réamort, Rex
  • Chèvre : Otine, Olet, Efeuille, Rex
  • Cheval : Diramonpere, Rex

Qui a dit que j’avais un problème avec le nom « Rex » ?

2 réflexions au sujet de « Le nom des animaux »

  1. C’est très original. Les noms d’animaux classiques sont maintenant devenus trop commun et on risque de confondre notre animal avec celui du voisin par exemple, ou alors dans un parc, on appelle notre chien et celui d’un autre débarque aussi!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *